La Maison du Lierre : un hôtel particulier au cœur de Bordeaux

En octobre dernier, de passage à Bordeaux, je cherchais un hôtel en ville. J’ai farfouillé en long et en large sur la grande toile du web et après de longues heures de recherche, j’ai enfin trouvé ce petit trésor niché en plein cœur de Bordeaux.

 

 

Hotel la maison du Lierre : une adresse discrète et intimiste que l’on aimerait garder jalousement pour soi et pourtant… je ne résiste pas à la partager avec vous.

Son nom lui vient de sa terrasse tapissée de lierre. C’est un hôtel particulier du 18è siècle qui compte 18 chambres. Un havre de paix, une bulle de tranquillité dans cette jungle urbaine, à seulement deux pas du Vieux-Bordeaux et de la place des Quinconces.

La façade discrète de l’hôtel cache un intérieur de charme. Dès l’entrée, j’entre dans un cocon douillet avec un accueil personnalisé et chaleureux. Je découvre une décoration harmonieuse dans un style shabby-chic. C’est un vrai plaisir de pénétrer dans un hôtel de ville  loin des standards internationaux.

12 chambres sont réparties sur 3 étages dans la bâtisse principale avec un accès par escalier. Je m’installe dans ma chambre au 2ème étage, une chambre cosy et coquette comme je les aime. Le parquet d’époque a été conservé et lui confère une note historique. Ma chambre, petite mais ultra-fonctionnelle, est un petit nid douillet où je m’installerai volontiers pour plusieurs nuits. Une literie de qualité, des tons et tissus chaleureux. Une chambre au calme avec vue sur les toits de bordeaux.

La surprise, c’est cette cour intérieure aménagée en terrasse. Une pépite ! Magnifiquement paysagée, cette terrasse est une parenthèse bucolique ou il fait bon prendre un thé en fin de journée après avoir déambuler des heures sur le pavé bordelais.

L’accueil est charmant et attentionné avec ce goût du partage et de l’hospitalité qui fait parfois défaut dans l’hôtellerie traditionnelle. J’aime à dire qu’il y a des hôtels à l’esprit maison d’hôtes et celui-ci en est. On me conseille volontiers sur les bonnes adresses restaurant tout en me sensibilisant aux « pièges à touristes ». Honnête et efficace, j’adore !

Ca tombe bien, à mon arrivée, mon regard s’est arrêté sur la porte voisine, un restaurant africain. Je demande confirmation de ma bonne impression. Check ! Ca peut paraitre un peu atypique de choisir une cuisine africaine lors d’une escapade bordelaise mais je fonctionne à l’envie, à l’instinct et j’avoue que La djaf m’a de suite fait de l’œil.

Je ne m’y suis pas trompée. Une jolie petite salle aux couleurs africaines, tout en sobriété et seulement quelques tables. La carte se décline en quelques plats seulement. Je choisis un poulet yassa : une assiette délicieuse aux saveurs créoles. Il ne fait nul doute qu’une professionnelle est aux commandes de ce restaurant impeccablement tenu. Une adresse soignée, différente. A recommander sans hésiter !

Avec de telles adresses, je me promets de revenir et séjourner quelques jours pour visiter Bordeaux. Ma courte escapade a été l’occasion de déambuler au hasard du vieux Bordeaux et de m’abandonner sur la célèbre place du miroir d’eau. Il y aurait eu tant à voir, à faire, à expérimenter : s’initier à l’art du cannelé, profiter des marchés de la ville, parcourir le pittoresque quartier des Chartrons ou encore plonger dans l’alternatif à Darwin. Ce sera pour une prochaine occasion.

D’ici là, je vous invite à parcourir le blog carnet d’escapades de ma copine Laurène qui partage ses découvertes bordelaises.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s