Escale gourmande à Carcassonne

Carcassonne ! Je ne savais rien de ce lieu au nom pourtant célèbre. Ville, village, campagne, montagne ou bord de mer  ?

 

Lorsque mon neveu m’a appris qu’il partait un mois en stage de cuisine à Carcassonne, nous avons décidé d’ organiser une petite escale gourmande au pays du cassoulet et visiter la célébrissime cité de Carcassonne, classée au Patrimoine de l’Unesco. 

La cité de Carcassonne mérite un détour bien que, comme la plupart de ces hauts lieux historiques, il fleurit dans la cité un nombre incalculable d’échoppes de souvenirs, boutiques franchisées et «restaurants à touristes ». Malgré ces petits désagréments, c’est une une étape incontournable si vous passez en pays Cathare. Découvrir son caractère médiéval, fouler le pavé de ses étroites ruelles ou faire le tour de ses remparts pour embrasser les toits de la cité reste une balade bien agréable.

Cela dit, en cette fin de mars froide et pluvieuse, nos attentes étaient plutot d’ordre gastronomique … et là, nous avons été plus que comblé. 

Nous avons mangé à plusieurs reprises à l’Auberge des Lices, le restaurant où mon neveu effectue son stage d’école hôtelière.  Une auberge dans une petite ruelle, toute discrète. On s’est régalée d’un authentique cassoulet, d’un burger de canard et foie Gras et plus encore. Le chef Jean-Pierre Blasco tient cette adresse d’une main de maître au rapport qualité-prix IMBATTABLE. A deux pas des Halles dans le centre, il tient également le Bistrot Blasco.

 

Notre halte à Carcassonne pourrait finalement se résumer à de longues étapes gourmandes entrecoupées de petites balades découverte digestives dans les environs !!!

Pendant notre séjour, nous avons logé à l’hôtel Pont-Vieux dans le quartier de Trivalle. Une parfaite situation entre la cité et la bastide à deux pas du vieux pont. (vous l’aurez compris !)

Ne vous fiez pas à sa façade vieillissante et son enseigne désuète et poussez la porte de cet hôtel en toute confiance.

 

 

 

Jean Michel et Catherine, tous deux hôteliers ont rachetés cet hôtel il y a 4 ans et l’ont remis intégralement au goût du jour avec des chambres rénovées. Une rénovation réussie et aboutie qui lui a permis d’obtenir sa classification en 3 étoiles, tout en gardant son caractère authentique. Un accueil familial avec les bons conseils de Catherine, un petit déjeuner excellent avec des produits maison et locaux à faire pâlir certains grand hôtels standardisés.

Et la cerise sur le gâteau : un jardin-terrasse à l’abri de l’agitation de la ville et un petit roof top avec vue sur la cité. Tout ça pour un budget à moins de 100 euros ( petit déjeuner et parking compris ) Une vraie bonne adresse pour découvrir les environs de Carcassonne, ses villages, son vignoble, le pays Cathare et ses châteaux ou encore le pays narbonnais et ses plages.

Perso, j’ai bien aimé Montolieu, un village bourg un peu hors du temps comme on en trouve souvent dans les campagnes françaises. C’est le village du livre, le cousin français de notre village suisse du livre, Saint-Pierre de Clages. Malgré la pluie, j’ai pu ressentir l’âme artistique qui se dégage du village. Déambuler au hasard de ses ruelles, pousser les portes d’atelier, sentir l’odeur des livres visiter les galeries d’artistes avec un coup de cœur pour le peintre Bruno Aimetti. Pour les amoureux de vieux bouquins et des arts graphiques, faites un saut dans ce village et partagez vos découvertes villageoises de ce territoire Aude Pays Cathare.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s