City break à Marseille

J’ai découvert la capitale phocéenne pour la première fois en 2013, l’année où elle fut Capitale Européene de la Culture. De Marseille, je ne connaissais pas grand-chose, si ce n’est quelques évocations Pagnolesques contrebalancés par quelques stéréotypes à la dent dure (insalubrité, insécurité et j en passe !). Je ne m’attendais pas à une telle  découverte : un coup de cœur cette ville !

C’était en Décembre, juste avant les fêtes de Noël ! Alors que l’hiver s’était déjà installé dans nos Alpes Suisses, il régnait sur Marseille une douceur quasi printanière et je me souviens avec délice de mes premiers pas dans cette ville maritime baignée de soleil.

En mars dernier, j’y suis retournée à l’occasion d’une installation de JR. J’ai retrouvé Marseille comme je l’avais quitté quelques années auparavant. Lumineuse et charmeuse. On pourrait par ailleurs lui prêter des ressemblances avec Lisbonne la blanche mais Marseille reste Marseille. Unique !

Je vous raconte la cité phocéenne en trois thématiques :

Le Marseille populaire

  • Déambuler dans les ruelles du Panier et photographier ses œuvres de street-art.
  • Rejoindre le quartier alternatif du cours Julien en passant par le bouillonnant marché de Noailles et ses rues adjacentes aux accents du sud.
  • Ecouter les poissonnières du Vieux port haranguer les passants.

Le Marseille culturel et architectural

 Marseille s’est métamorphosée ces dernières années avec de nombreux lieux réhabilités. La Criée en théâtre, le Silo en salle de concert, les docks en boutiques, le hangar Joliette en lieu d expo etc… Des projets de réhabilitation parfaitement réussis. Coté culture : le Mucem est une pépite posée sur la mer comme un lien entre des monde parallèle : la mer, le  vieux port, les quartiers populaires. Je pourrais y déambuler des heures sans jamais me lasser. Terrasses et esplanades invitent à la farniente, au lâcher-prise.  Autre lieu culturel que j’ai beaucoup aimé : la Friche de Mai, de son toit terrasse, on découvre encore quelques œuvres de JR.

 

Le Marseille maritime

  • Délaisser l’agitation urbaine et découvrir un autre regard de la ville avec ses calanques.
  • S’offrir un coucher de soleil sur la mer avec une traversée aux îles du Frioul.
  • Découvrir le vallon des Auffres et son petit port. Un quartier pas comme les autres.

Je pourrai aussi de ces lieux emblématiques, ces symboles Marseillais tels la Bonne-Mère, le Ferry-Boîte, l’Estaque…

Et si je devais vous donner un seul et unique conseil, je vous recommande les Greeters, un excellent préambule pour une immersion dans la cité avec les bons plans, les petits secrets des locaux. On a passé une journée avec Bernard et on a adoré !

Et vous, vous connaissez cette ville. Racontez-moi mes pérégrinations marseillaises.

Mes bonnes adresses à Marseille

Dans le quartier du Panier

Ailleurs dans Marseille

  • Le Petit Jardin,  une belle maison d’hôtes tenu par Serge et Mauro dans le 7ème
  • Chez Jeannot, une belle adresse dans le vallon des Auffres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s