Ténérife : découvrir le Parc National du Teide

En décembre, je vous parlais de mon séjour à Ténerife, une première découverte et une belle surprise pour une destination que je n’avais jamais envisagé auparavant.

Ma passion pour les terres volcaniques m’a amené sur cette île de l’archipel  de Macaronesie. Avant de partir, je ne savais pas grand-chose du Volcan. Il culmine à 3718 mètres, il est le point culminant de l’archipel mais aussi de l’Espagne. Il fait partie du parc national le plus visité d’Espagne mais aussi d’Europe et occupe la 9ème place dans le monde avec plus de 4 millions de visiteurs par an.

Autant dire que c’est un incontournable, un must. Hormis ces considérations chiffrées, je n’avais aucune autre représentation, aucune image en tête. Et c’est tant mieux ! La surprise est d’autant plus intense lorsque l’on a aucune attente.

Dès mon arrivée sur l’île, j’ai compris que le géant occupait une place importante. Ou que l’on soit, on le voit. Lorsqu’on est au niveau de la mer, c’est déroutant d’imaginer  que sur cette petite ile, gît un volcan de 3700 qui occupe une grande partie du territoire insulaire.

Un matin, il est 7 heures, de mon studio, j’ai la vue sur le pic du Teide. Il est complètement dégagé, il fait grand beau et la météo s’annonce clémente sur les hauts. Let’s go, je ne réfléchis pas davantage et pars conquérir le Teide ( à ma manière on s’entend !)

J’emprunte la route depuis La Oratova, magnifique route parfaitement tracée et entretenue qui offre quelques belvédères avec vue sur le Teide et l’ocean.

Après 1 heure de route, j’entre dans le parc national du Teide. Je suis déjà toute émoustillée d’y être. J’avale un café et un donut au premier café, m’arrête au centre d’information pour récupérer une carte. L’accueil est charmant et l’hôtesse m’explique les différents points de vue à ne pas manquer et une petite randonnée. C’est parfait ! Je n’ai ni l’intention de gravir les 3718m , ni même de monter à bord d’un téléphérique vertigineux bondé de touristes russes. Traverser la caldeira, l’apprivoiser, m’imprégner du décor…  Voilà ma mission du jour !

 

Mon premier arrêt se fait à Minas de San José. Je ne sais plus si je suis au pied du volcan ou en plein désert saharien. émerveillée, j’erre plus d’une heure sur les lieux.

Touristes et auto-caristes commencent à arriver, il devient difficile de trouver où se garer. La première place que je trouve, je la prends !!! Je décide alors de faire la boucle conseillée «  Roques de Garcia »

Les roques de García sont des formations rocheuses à l’intérieur de la caldeira de Las Canadas. Le roque cinchado avec le Teide en toile de fond est certainement l’image la plus connue de Ténérife. Il s’agit d’anciennes cheminées volcaniques formant des monolithes de basalte. Le paysage est surprenant.

L’itinéraire est indiqué en 2 heures et d’une difficulté moyenne. Je l’ai fait en sens inverse pour admirer la vue plongeante sur la caldeira, la coulée de lave et profiter de la lumière sur les rochers. Alors que les parkings étaient bondés, je me suis retrouvée seule sur le chemin, immensément petite face à ces formations rocheuses insolites. Grandiose ! Ressourcée par cette belle randonnée, je rentre des images pleins la tête. Une première découverte qui m’a enchanté et je me promets de revenir très vite arpenter l’autre partie de la caldeira.

Quelques jours plus tard, Samedi, il fait grand beau. C’est le jour des départs/arrivées sur l’ile et je me dis que le parc sera sûrement moins envahi. J’y retourne ! Bien joué ! Effectivement les parkings ne sont pas bondés et je parcours les 17 km de la caldeira en marquant des arrêts au gré de mes envies.

 

Tout autour du volcan, le paysage change. Parfois lunaire ou chaotique. A chaque mirador, Je m’imprègne d’un nouveau décor, d’autres couleurs. L’impression d’être transportée sur une autre planète.

En redescendant en direction de Santiago, je découvre un paysage unique et contrasté avec les couleurs automnales des pins endémiques.

Un vrai dépaysement cette traversée du Parc National du Teide.

Pour des randonnées sportives, je vous invite à parcourir le blog des copains de Novo-Monde.

 

3 commentaires sur « Ténérife : découvrir le Parc National du Teide »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s