Road trip et vélo dans le Golfe du Morbihan

Entre une chasse aux aurores boréales et une semaine de travail volontaire à la Réunion, je suis partie quelques jours prendre un bol d’air iodé en Bretagne.

Trouver un petit hôtel de charme dans le Golfe du Morbihan selon nos critères n’a pas été chose aisée. C’est grâce à une recommandation locale que nous avons posé nos valises quelques jours à l’hôtel du Parc-Fetan à Larmor Baden. (Moralité : toujours se fier aux conseils de locaux ) Et à mon tour de vous vanter les atouts de ce lieu.

 

Ce petit hôtel de charme est un vrai bon plan pour ceux qui recherchent le calme, la mer, le caractère authentique d’un lieu et la rencontre… 

La rencontre d’un couple d’hôteliers, Manuella et Benoit à l’accueil sincère et dévoué. Déjà 12 ans qu’ils mettent leur énergie et tout leur amour dans cet hôtel. Ca se sens et ça se resens. Un amour d’hôtel où l’on a envie de venir et revenir sans cesse au rythme de saisons. Un petit hôtel qui a tout les atouts d’un grand, l’esprit intimiste en plus !

L’auberge d’antan s’est muée peu à peu en Hôtel-Restaurant 3 étoiles avec ses 25 chambres et dix gites, son jardin et sa piscine chauffée.  Dynamiques et passionnés, Manuela et Benoit continuent inlassablement de valoriser leur hôtel et d’améliorer leurs prestations au gré des tendances et évolutions du métier. (un seul mot Bravo et un bel exemple pour la profession !).

Mon conseil : suivez-les sur Facebook et vous allez être irrésistiblement attiré par cette adresse. Une fois que vous y aurez séjourné, vous n’aurez envie que d’une chose, y retourner !

Nous, on avait choisi une petit chambre coté mer, 13 m2 de bonheur, une petite chambre cosy avec un balcon plein sud. Chaque soir et matin, la beauté du Golfe qui se révèle selon les marées, la lumière… 

Chaque matin, on s’est régalé…  d’un petit déjeuner maison, simple et savoureux et du sourire des propriétaires.

Chaque fin de journée, on s’est régalé… de quelques brasses dans la piscine chauffée à 29 edgrens en plein mois de mai.

Chaque soir, on s’est régalé… d’une balade au coucher du soleil dans le charmant port de Larmar Baden suivie d’une dégustation de fruits de mer au restaurant de l’hôtel ou dans les proches environs. (les meilleures huitres que j’ai mangé étaient à la brasserie de la voile blanche)

Bref, on a adoré ce lieu, les pieds dans l’eau qui de plus nous a offert de multiples découvertes dans ses environs.

Les iles

Le Golfe du Morbihan, c’est une mer  intérieure parsemée de nombreuses iles et ilots. On a consacré une journée sur l’île aux Moines au départ de Port-Blanc et une autre à l’ile d’Arz au départ de Vannes.

Pique-nique dans le sac à dos, on a loué les vélos sur place et en avant, alternant balade à pied et vélo. Pas d’itinéraire précis, juste se laisser porter par l’humeur du moment, admirer les belles demeures au façades et jardins fleuris, respirer le parfum iodé de la mer et contempler les paysages changeant au gré de la lumière. Un condensé de bretagne sur ces iles et la joie d’en profiter en toute quiétude en plein mois de mai. 

Les villages  et villes de caractère

Le petit port de Bono et son vieux pont suspendu, un vrai décor de cinéma. Le village est situé au confluent des rias d’Auray et du Bono. Un charme suranné se dégage de ce petit port tranquille et j’ai adoré déambuler dans le village à la lecture des panneaux retraçant l’histoire du village et mis en œuvre par les écoliers du village. Une histoire de transmission entre les générations qui ne me laisse pas indifférente !

Auray aurait pu être classé parmi les plus beaux villages de France avec le port de Saint- Goustan et son caractère médiéval. Niché au creux de la rivière, ce port a gardé son caractère d’antan avec ses rues pavés, ses repères d’artistes, ses étroites ruelles. Un village quasi incontournable qui mérite le détour selon la formule d’usage !

J’ai aussi été séduite par le coeur de Vannes, une ville d’art et d’histoire qui constitue un point de départ idéal pour découvrir le golfe et qui semble être un lien entre terre et mer.  Nous n’avons fait  qu’y passer un jour de marché mais … à remédier !

Marchés et randonnée 

Les marchés ! il n ‘y a pas de vacances sans marchés. Toute la vie locale est là. La première chose que je fais quand je suis ailleurs, c’est de repérer les jours de marché. 

Tous les mercredi et samedi, le marché de Vannes s’installe en centre ville. C’est l’effervescence dans le coeur historique, les saveurs du Morbihan terre et mer se retrouvent sur les étals des producteurs locaux dans les rues du centre, du maraicher à la pêche du jour, de la halle des Lices au marché couvert aux poissons. Un mercredi de mai, c’était une véritable immersion dans la vie  locale avec ce rendez.vous d’ habitants. Un très beau marché qui mériterait de se retrouver parmi les plus beaux marchés de france de l’ami JPP sur Tf1.

Autre lieu, autre ambiance à Port Navalo un vendredi. Port navalo, j’y ai passé des vacances en famille lorsque j’avais 6 ans à peine. J’en ai gardé quelques bribes de souvenirs et il me tenait à coeur d’y retourner. On a choisi d’y aller un jour de marché, le vendredi. Les marchands s’étalent le long du port. Contre toute attente, l’ambiance est villageoise. J’imagine qu’un vendredi en pleine saison touristique,  ce doit être autre chose. On prend le temps, on flâne, on discute, on déguste quelques huitres au bistrot à l’heure de l’apéro, on fait quelques achats pour notre pique nique et randonnée du jour.

Au final, arrivées à 10 h à Port Navalo, c’est à 13 heures seulement que nous commencerons notre petite randonnée en boucle.

De Port-Navalo, on emprunte le sentier côtier qui longe le golfe, les iles, celle de gavrinis avec ses cairns pour rejoindre et traverser le village d’Arzon afin de revenir par le sentier cote mer et le port du Crouesty. Une rando facile en boucle de 2 h environ pour faire le plein d’iode et profiter du panorama maritime. 

Plein les yeux pour cette dernière journée dans le golfe du morbihan qui a réveillé des envies de découvertes de ce territoire à d’autres saisons. Le printemps dans le Golfe, c’est top ! On a adoré la quiétude des lieux, la douceur du climat, la  lumière printanière qui révèle et réveille les paysages maritimes. J’imagine une nouvelle immersion à l’équinoxe d’automne.

Et vous, quelle est votre saison ou moment préféré dan ce coin de Bretagne  ?